ANN BILODEAU

13124461_1195086077171087_4944499823125964791_n

BIO ET APPROCHE

ANN BILODEAU / atelier du tapir

PROPOS : Depuis l’automne 2012 je travail à l’appropriation et à la transformation d’un ouvrage d’une singulière beauté : L’Encyclopédie Universelle Française, Première Édition, Volume I, (Histoire. Arts . Géographie) Société des éditions Leland, Limitée, Montréal, Canada. Édition de luxe, 1960.

Il s’agit ici d’un corpus d’images (quelque 800-850 pages) produites sur la matrice d’une encyclopédie dont les textes, illustrations, cartes et chartes se trouvent disloqués être construits avec la surimpression d’informations nouvelles (questions, propos, réflexions,perspectives, etc.) dont l’essence est puisé à même le texte tout en faisant place à une interprétation moins littérale venant de sources ailleurs (lectures personnelles, visionnement de films documentaire) (écoute: CBC-Radio One, tout au long du processus de réalisation) L’objet (encyclopédie) devient alors à la fois, un lieu de considération sur les connaissances et les problématiques qui nous sont universels et un journal intime où le récit narratif ou informatif demeure ouvert à l‘interprétation d’une réalité partagée. Telle une encyclopédie ou un dictionnaire, il nous est possible de consulter ou de recueillir les informations selon les méandres de nos préoccupations, guidés par la lumière de notre curiosité. Le contenu de ces (pages) présente les informations (connaissances) recomposées et enrichies d’une perspective autre avec l’ajout d’éléments de diverses provenances (Atlas, Encyclopédie médicale, revues anciennes, citations, photographies, estampes et dessins personnels) Dans le contexte de ce projet de création personnelle, je cherche à y établir des liens entre la notion du mot ou de la phrase (parole, discours) et la notion de l’évocation visuelle (symbol, motif) Cette démarche invite à l’introspection, à une lecture à la fois simple et complexe et à une appropriation du contenu allusif de la part spectateur. Mon travail (transformation) réside en une certaine épuration des moyens, privilégiant ainsi la dimension expressive conjuré par l’utilisation de moyens simples mais requérant un investissement esthétique (cohérence / perception / engagement / prise de position) quant au processus de réalisation.

Dans ce contexte mon travail d’artiste se trouve appuyé par la joie de l’exploration (acte avant tout libérateur) et soutenu par la suite par une interrogation continue sur la vie au quotidien des humains et de l’organisation (positionnement social / respect de la vie / incursions / intimités / actions / rayonnements / analyse / perspectives) des structures, pensées et préjugés qui nous orientent.

🌎 Annbilodeau.com  📬 CONTACT 🇨🇦

22563752_10155761574647008_898016328_o